Avertir le modérateur

12/07/2012

TURQUIE:UN FUTUR PRIX NOBEL EN PRISON..!!

 

Turquie : un futur Prix Nobel en prison ?

 

 

 

Le 2 juillet se tiendra à Silivri le procès de l'éditeur turc Ragıp Zarakolu, défenseur de la liberté d'expression, pressenti pour le Prix Nobel de la Paix 2012. Ragıp Zarakolu, qui dirige les Editions Belge (Document), sera peut-être en prison lorsqu’il recevra ce prix, à l’instar d’Aung San Suu Kyi, l'opposante birmane célébrée aujourd'hui à Paris.

busra ve ragip.jpgArrêté à Istanbul le vendredi 28 octobre 2011 avec la sociologue Busra Ersanli, inculpé comme elle le mardi 1er novembre 2011 d'« appartenance à un groupe terroriste armé » et incarcéré en prison de haute sécurité, Ragıp Zarakolu a bénéficié depuis le mardi 10 avril 2012 d'une libération conditionnelle dans l’attente de son jugement.

Fondateur de l'Association turque des droits de l'homme [IHD], Ragıp Zarakolu est le précurseur, en Turquie, d'un courageux travail de mémoire sur le génocide arménien.

Comme l’indique le journaliste et écrivain turc Erol Özkoray « C'est un symbole pour la démocratie, pour la liberté de presse et pour la liberté d'opinion. En l'emprisonnant, c'est l'avenir démocratique du pays qui est en jeu, mais aussi toute une intelligentsia et les intellectuels opposants qui deviennent un appât entre les mains des islamistes. Zarakolu est actuellement une proie entre l'ordre kaki et le fascisme vert. »

L'usage abusif de la loi anti-terroriste et la campagne de répression lancée en 2009ragip ve kurtler.jpg sous le nom d’ « opérations KCK » permettent à l’Etat turc de museler ceux qui luttent pacifiquement pour les droits des Kurdes, pour la reconnaissance officielle du génocide arménien, ou pour dénoncer l’emprise de la confrérie islamiste de Fethullah Gülen sur le gouvernement AKP.

La France, mais encore l’Union européenne et les Etats-Unis font de la Turquie un modèle pour le monde arabe. Pourtant, selon l'Institut international de la presse (IPI), la Turquie est la plus grande prison d’opinion du monde devant la Chine et l'Iran. Journalistes, avocats, syndicalistes, députés, maires, étudiants, professeurs : des milliers de prisonniers politiques attendent le « printemps turc » dans l’univers de Midnight Express.

Les avocats de Ragıp Zarakolu espèrent une pression internationale pour aboutir à la libération de l’éditeur ainsi qu'à celle de tous les intellectuels – dont son fils Deniz et l'universitaire Büşra Ersanlı - jugés lundi pour « terrorisme » : un délit qui correspond à ce que l'on nomme, en France, la liberté d'expression.

paix.jpgLe Procureur public d’Istanbul, Adnan Çimen, a requis respectivement 7,5 à 15 ans de prison contre Ragıp Zarakolu et 15 à 22,5 ans d’emprisonnement contre Büşra Ersanlı.

« Il faut absolument sauver cet homme pacifique et humaniste. C'est un "Grand Homme", rare pour nous tous, que nous devons protéger et nous sommes dans l'obligation de le sauver; ainsi nous pouvons bâtir une très forte amitié entre le peuples arménien et les peuples de Turquie, amitié que symbolise déjà Ragıp par sa personne, depuis maintenant plus d'un quart de siècle" souligne Erol Özkoray.

 

Commentaires

ton peace and love tu te le met ou je pense !! tu te prend pour qui a juger un pays qui a condanner un terroriste ! pour de la prison ! c est un terroriste et tous doivent rendre des comptes !!

Écrit par : cia | 12/08/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu