Avertir le modérateur

21/10/2009

NON AUX REPRESSIONS POLICIERES ET HARCELEMENT JUDICIER A L'ENCONTRE DES ASSOCIATIONS KURDES EN FRANCE

Non aux répressions policieres et Harcèlement judiciaire à l’encontre des associations kurdes en France

Depuisrepression police.jpg début juin, la communauté Kurde de France est touchée par des opérations judiciaires de grande ampleur menées sous le couvert des lois antiterroristes. En dernier lieu, tôt hier  matin le 20 octobre 2009, la police a effectué des perquisitions musclées aux domiciles des présidents et trésoriers de deux associations kurdes (le Centre Culturel Kurde et la Fédération des Associations Kurdes en France  (FEYKA) ainsi que dans les locaux du Centre Culturel Kurde Ahmet KAYA à Paris.
Ce qui nous est reproché? Soutenir le PKK, un parti qualifié de ”terroriste” par les ”très démocratiques” Etats européens. Paradoxalement, au moment même où avaient lieu ces arrestations et perquisitions à Paris, un groupe de paix composé de plusieurs militants du PKK quittait les montagnes de Qandil au Kurdistan irakien pour aller en Turquie afin de soutenir le processus de paix entamé dans ce pays. Après avoir été interrogés à la frontière par les autorités turques, les membres de cette délégation ont été libérés et autorisés à entrer en Turquie.
Ainsi, alors que la Turquie fait un premier pas vers une négociation avec le PKK, la France garde une approche très rigide à l’égard de cette organisation qui est soutenue par des millions de personnes, y compris par une diaspora kurde très importante en France.
Au lieu de jouer les justiciers antiterroristes avec le PKK, les États européens devraient se hâter de soutenir lerepression.jpgs efforts de paix en Turquie. C’est pour eux un devoir, non seulement parce qu’ils ont une responsabilité dans ce conflit qui dure depuis près de 30 ans, mais aussi parce que la Turquie est aux portes de l’Europe. S’ils continuent à fermer les yeux sur la question kurde et à la traiter comme un problème de terrorisme, ils risquent de voir le conflit déborder chez eux.

La tentative de criminalisation de la résistance kurde sous toutes ses formes est permanente de la part de l'Etat français, qui joue le bon élève de l'OTAN et du nouvel ordre mondial au Moyen-Orient, et  malgré toute provocation de la police polis Français. Les Kurdes sont bien déterminés à faire des efforts pour respecter les lois et les valeur du peuple Français. Aucune répression de la police  ne fera reculer la lutte du peuple Kurde.  Notre  peuple condamne cette répressions et provocation  de l’Etat Français  et appelle à la solidarité internationale avec le peuple Kurde.   

NOUS DEMANDONS!      

La fin des répressions policières et harcèlement judiciaire à l’encontre des associations Kurdes de France et de leurs membres et dirigeants.

La libération immédiate des personnes placées en garde à vue.

Le soutien par les Etats européens des efforts de paix engagés en Turquie.

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu