Avertir le modérateur

28/09/2009

LES KURDES MANIFESTE POUR UNE PAIX HONORABLE

Des milliers de manifestants pour la paix en Kurdistan de la Turquie


guerre.jpgLe gouvernement turc va demander au parlement de renouveler l'autorisation de mener des raids contre les rebelles kurdes en territoire irakien, a rapporté dimanche l'agence Anatolie citant le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan.

"Nous sommes favorables à un autre renouvellement d'une durée d'un an" de cette autorisation, a déclaré M. Erdogan à New York, où il a participé cette semaine à l'assemblée générale de l'ONU, cité par Anatolie.

"Nous en parlerons lors d'un conseil des ministres et enverrons (la demande) immédiatement au parlement", a-t-il ajouté, sans préciser de date.

Le mandat actuel donné aux forces armées prend fin le 17 octobre.

La demande devrait être facilement accordée par le Parlement où le parti de M. Erdogan dispose d'une confortable majorité et du soutien de l'opposition en la matière.
guerre et bombe.jpg
Le parlement turc a déjà renouvelé une fois cette autorisation, votée initialement en 2007.

Elle permet à l'armée turque de mener des raids des deux côtés de la frontière contre les repaires du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK, interdit).

Avec l'aide du renseignement américain, l'aviation turque frappe régulièrement les bases arrière du PKK en Irak. En février
2008, l'armée de terre turque est intervenue une semaine en territoire irakien.
 

Plusieur dizain des milliers de personnes ont manifesté en faveur de la fin des violences entre l'armée et les rebelles kurdes, vendredi à Diyarbakir, la principale ville du sud-est de la Turquie, une région peuplée en majorité de Kurdes.

Plusieur dizain des millier de manifestants -des parents de rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) tués dans des affrontements avec les forces de sécurité- ont défilé à travers Diyarbakir en scandant "Les martyrs ne meurent jamais !"

"Ecoutez les pleurs de ces mères. Nous affirmons qu'aucun policier, soldat ou guérillero ne doit mourir. Vivons en paix !" s'est exclamé Hasan Pence, le président d'une association de soutien aux parents de victimes des violences.

Près de 45.000 personnes, pour la plupart des rebelles kurdes, ont été tuées depuis le début de l'insurrection du PKK.

"Ces personnes se sont battues pour leur langue, leur culture et leur identité, et en ont payé le prix. Si nous parlons de paix aujourd'hui", c'est en leur mémoire, a déclaré Pervin Buldan, une députée du Parti pour une société démocratique (DTP), la principale formation pro-kurde de Turquie.

De son côté, le gouvernement travaille depuis plusieurs mois sur un projet de réforme visant à améliorer les droits des Kurdes et à éroder le soutien dont bénéficie le PKK.(AFP, 27 sept 2009)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu