Avertir le modérateur

09/08/2009

NABUCCO, SOUTH STREAM ET LA TURQUIE

UN IMPORTANT ACCORD ENERGETIQUE ENTRE LA RUSSIE ET LA TURQUIE.

En signGAZA 1é.jpgant un important accord énergétique avec la Russie le 6 août 2009, similaire à celui qu’elle avait signé avec l’Union européenne le 13 juillet dernier, la Turquie se positionne à une place essentielle sur l’échiquier énergétique européen. Et gagne considérablement en poids politique et géopolitique.

La visite du Premier ministre russe Vladimir Poutine en Turquie, le 6 août 2009, a été couronnée d’un succès "assez inattendu", se réjouit le webzine moscovite Vzgliad : une vingtaine d’accords de premier plan ont été signés, dont douze dans le domaine énergétique. Ankara a notamment accepté que le gazoduc South Stream, voulu par Moscou, passe dans ses eaux territoriales en mer Noire. L’accord d’Ankara était primordial pour que puisse être lancé un chantier pharaonique de 25 milliards de dollars, piloté par le russe Gazprom et l’italien ENI, censé permettre à l’horizon 2010 d’acheminer en Europe le gaz russe sans passer par l’Ukraine.

Même satisfaction dans les colonnes du quotidien turc Milliyet sous la plume de Sami Kohen : "Si l’on prend en compte les nombreux accords signés et les résultats concrets auxquels Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan [le Premier ministre turc] sont parvenus, on peut sans aucun doute dire que la courte visite de Vladimir Poutine aura été la plus réussie de ces dernières années." Le journaliste analyse les raisons du rapprochement russo-turc : "Ankara voit en la Russie un pays puissant qui respecte ses intérêts économiques et politiques, ainsi que ses efforts pour être un facteur d’équilibre dans la région. La Turquie s’est aussi découvert un grand potentiel économique en Russie, surtout dans les domaines du commerce et du tourisme. Moscou, pour sa part, trouve que la Turquie est un pays qui agit de manière indépendante et impartiale dans la région. Son statut de pays de transit pour le gaz encourage la Russie à lui donner encore plus d’importance. L’atmosphère de méfiance a disparu entre les deux pays, surtout grâce au développement de leurs liens économiques."

Erdal Safak, le rédacteur en chef du quotidien Sabah, apporte un autre argument. "En août 2008, pendant la guerre russo-géorgienne, Moscou a changé son point de vue sur la Turquie du fait de la politique équilibrée et mesurée qu’a menée Ankara. Peut-être est-ce une simple coïncidence si Poutine est venu en Turquie à la veille du premier anniversaire de cette guerre, mais le message est simple : les relations entre la Turquie et la Russie ont changé."

Toutefois, le quotidien moscovite en ligne Gazeta.ru reste prudent : "Il n’est pas entièrement garanti que la Turquie ne change pas d’avis" sur South Stream, écrit-il. "Ankara peut mettre à profit ses bonnes relations avec la Russie, soit pour faire accélérer son entrée dans l’Union européenne (UE), soit pour maintenir son indépendance sur l’échiquier international, très avantageuse d’un point de vue géopolitique." Il n’a pas échappé au quotidien que, le 13 juillet 2009, la Turquie avait signé avec l’UE un accord énergétique similaire à celui de South Stream mais, cette fois-ci, pour lancer la construction du gazoduc Nabucco, destiné à acheminer le gaz de la mer Caspienne vers l’Europe sans passer par la Russie et donc à permettre à l’UE de réduire sa dépendance énergétique vis-à-vis de Moscou. "Entre South Stream et Nabucco, les autorités turques choisiront le projet le plus avantageux économiquement et politiquement", assure Gazeta.ru.

Gila Benmayion, chroniqueuse du quotidien Hürriyet, relève également l’ambiguïté de la situation : "Il ne faut pas oublier que South Stream et Nabucco sont des projets concurrents. Les experts soulignent que, inévitablement, un des projets devra être ajourné faute de financement. Alors pourquoi donner le feu vert à un projet qui met en danger Nabucco ?

 

Commentaires

J apprecie ton point de vue. Continue comme ca. Je reviendrai, jadorerai avoir un site comme celui la. Super conseil, j ajoute votre blog à mes favoris. Votre blog me donne envie d en creer un egalement... j espere que j y arriverai !

Écrit par : Drame | 23/03/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu