Avertir le modérateur

10/07/2009

APPEL A ACTION URGENT POUR PEUPLE PALESTINIEIN

Le bateau « Spirit of Humanity » tentait d’atteindre Gaza avec du matériel médical pour la population de Gaza prise au piège du blocus israélien et des personnalités et militants de défense des droits humains. Des navires de guerres l’ont intercepté au large de la Bande de Gaza, mardi matin.

 

GAZA.jpgLe bateau avait quitté le port de Larnaca, à Chypres, lundi matin le 07/07/2009. Il devrait arriver dans la bande côtière aujourd’hui. 21 militants de droits de l’homme sont à son bord, y compris le prix Nobel Mairead Maguire et l’ancienne députée au Congrès U.S. Cynthia McKinney.

La marine israélienne a approché « Spirit of Humanity » à 1h40 du matin, et a menacé d’ouvrir le feu si le bateau n’aurait pas fait demi-tour. Les activistes ne se sont pas laissés intimider et les forces israéliennes ont commencé à brouiller les GPS, les radars et le système de navigation, ceci en violation directe du droit maritime international.

Huwaida Arraf, présidente du Free Gaza Mouvement, parlait au téléphone avec les canonnières israéliennes : « Vous ne pouvez pas ouvrir le feu sur des civils non-armés. »

La députée McKinney a affirmé : « Je suis furieuse. Nous exigeons que le gouvernement israélien rappellent leurs chiens d’attaque. Nous sommes des civils non-armés à bord d’un bateau non-armé amenant de l’aide médicale et de l’aide pour la reconstruction à d’autres êtres humains à Gaza. Pour l’amour du ciel, pourquoi Israël voudrait nous attaquer ? »

Il y a une demi-heure (8.45 heure à Paris) l’équipage a envoyé un message, déclarant d’être encore entouré par cinq navires de guerre israéliens qui leur ordonneraient de faire marche arrière.GAZA 2.jpg

« Cette aide est absolument nécessaire pour la population de Gaza », a déclaré Maguire. « Le président Obama a appelé les Palestiniens à renoncer à la violence, mais Israël leur refuse le droit de résister de façon non-violente au siège de Gaza. »

Huwaida Arraf a souligné : « Nous ne cherchons pas une confrontation. Nous avons voyagé à travers des eaux chypriotes, nous sommes entrées dans des eaux internationales et nous entrerons dans les eaux de Gaza. Nous n’avons pas été en Israël. Le blocus israélien sur la bande de Gaza est un acte de punition collective et une violation flagrante du droit international. Nous appelons nos gouvernements à prendre des mesures pour respecter leurs obligations en vertu de la quatrième Convention de Genève. Si ils ne le feront pas, ou jusqu’à ce quand ils ne le feront pas, nous agirons. Nous viendrons à Gaza, encore et encore, jusqu’à ce que ce siège brutal sera cassé. Nous invitons les bonnes personnes du monde entier à se joindre à nous. »

Pour plus d’informations :

 

 

Greta Berlin (Anglais/ Français) ou Caoimhe Butterly (Anglais/Arabe/Espagnol) au 00357 99 081 767 / friends@freegaza.org

www.FreeGaza.org

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu